Trois Nouvelles de la Bibliothèque

J’ai la joie de vous annoncer la parution à La Baraque de Chantier de mon premier recueil de nouvelles !

FEUILLETER ICI

« Un petit recueil dans lequel les livres, accablés de diverses malédictions, s’ingénient à échapper tant à leur auteur qu’à leur lecteur. Hervé Gasser se débat, avec humour, dans le désordre des étagères, dans les éclaboussures de l’encre et dans l’impossible correspondance entre les livres et leur titre » (La Baraque de chantier)

Commander ici

Y sont réunis :

Les Catadioptres, de Lev Anrep, 1er prix de la nouvelle 2020 de l’association Balade autour du livre. À paraître dans l’incontournable revue Harphang.

On voit s’obstiner chez le poète vieilli, une volonté d’éblouir, publié par Nouvelle-donne.net à l’automne 2020

Dieu du Livre s’enfuit en coulant, inédit.

Je remercie vivement Dominique Barberet Grandière pour le superbe travail d’édition, et Claude Baudin pour les si suggestives illustrations. C’est un beau livre à s’offrir ou à offrir aux lecteurs et amateurs de labyrinthes.

Je compte sur vous pour faire passer le message ! hg

3 réflexions sur “Trois Nouvelles de la Bibliothèque

  1. Merci, Hervé, les éditrices sont ravies que le livre achevé vous plaise.
    Mais la malédiction des étagères a frappé le Net – et votre mise en ligne tombe pile sur une période de maintenance de l’hébergeur de notre site, qui n’est pas accessible depuis quelques minutes.
    Je vous enverrai un message dès que l’accès à la Baraque de Chantier sera rétabli.
    Bien à vous
    D.B.G.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s