Mardi 7 avril

Mardi 7 avril – lecture Hervé Gasser
En lisant le journal du mardi sept avril
Allongé sur le vieux canapé du salon
Je trouve une photo de Jean-Pierre Melville
En train de bavarder avec Alain Delon

Je crois que c’est le tournage du Samouraï
On reconnaît le trench et le Borsalino
L’acteur a le regard d’un gangster latino
Le cinéaste porte un stetson de cow-boy

Mais penchés l’un vers l’autre avec les yeux baissés
L’attitude virile est comme compensée
Par une intimité quasi sentimentale
On dirait deux mafieux que l’amour a surpris
Et la première idée qui me vient à l’esprit
C’est qu’ils n’ont pas mis de masque chirurgical

(4 commentaires)

  1. J’imagine fort bien le tableau avec Delon, vêtu avec une certaine classe, faisant très mâle en pleine discussion avec le réalisateur. Bien que virils tous les deux, il sont touchés et presque gênés.
    Et arrive le final, un derniers vers qui me fait vraiment marrer.
    On devine que ce confinement t’a marqué et que tu es traumatisé à mort. T’en remettras-tu ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :