Mercredi 25 mars

Mercredi 25 mars – lecture Hervé Gasser
Mercredi vingt-cinq mars, il y a déjà longtemps
Qu’on voyage aux parages de l’Absurdistan
J’ai lu dans Limonov d’Emmanuel Carrère
(L’écrivain russe est mort la semaine dernière)
Un mot allemand curieux : das Unheimliche
Il arrive qu’un mot semble soudain précieux
C’est par ce mot que Freud nomme le caractère
Brusquement inquiétant des choses familières
Et Carrère avec lui qualifie l’atmosphère
Invraisemblable qui régnait en Roumanie
Durant la transition postrévolutionnaire
Le climat de ragots, rumeurs et calomnies
Était irrespirable comme un gaz toxique
Et la réalité, une illusion d’optique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :